Documentation

Traduire ses contenus sur WordPress avec WPML

1 – Accéder au BackOffice de votre site WordPress 
 
– Accéder à l’URL de votre backoffice et saisissez l’identifiant et le mot de passe qui vous a été fourni lors de la livraison de votre site. 
N’oubliez pas de cocher la case ‘Oui, je suis un humain’.

2 – Traduire des contenus 

Que ce soit des articles, des pages ou des médias, l’opération reste la même. 
Rendez-vous sur la page qui liste votre type de contenus (articles, pages, …)  

Cliquez sur l’icône « + » en face du contenu à traduire pour ajouter une version traduite. 

Vous arriverez directement sur l’interface de traduction, vous n’avez plus qu’à traduire chaque blocs de textes un par un en prenant bien soin de cocher la case « traduction terminée » le cas échéant.

Pour que le contenu soit publié, il est important que le statut soit complété à 100%, sans quoi la traduction sera toujours considérée comme « en cours » et non publiée. 
Une fois le tout traduit, cliquez sur « Enregistrer et fermer ». Votre contenu est traduit et en ligne. 

Revenons à la liste de votre type de contenu (article, page, …). 
Ici vous voyez rapidement le statut de vos traductions, le « + » signifie donc qu’il n’en existe pas et qu’il faut en faire une. Le stylo indique que la traduction est faite et est à jour, alors que les deux flèches signifient qu’une traduction avait été faite mais le contenu principal à été modifié, il faut donc de nouveau vérifier la traduction.

 
Félicitations, votre article est en ligne. La mise en page graphique de votre article sera effectuée automatiquement. 
 
Si vous rencontrez des difficultés pour réaliser les différentes étapes de ce tutoriel, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe.